Domaine Borie la Vitarèle cuvée « Les Crès » Saint-Chinian rouge 2014.

Un vin ‘complet’ taillé pour dompter à tout le moins cinq années.

L’appellation Saint-Chinian est reconnue aux seuls vins tranquilles rouges (lesquels composent 80 à 82 % de la production), rosés et blancs.

L’aire de production se circonscrit à vingt communes au nord-ouest du département de l’Hérault, entre Montagne Noire et plaine de Béziers.

L’encépagement des vins rouges est ainsi défini :

* cépages principaux : grenache, lledoner pelut, mourvèdre et syrah,

* cépages accessoires : carignan et cinsaut.

Le Saint-Chinian rouge est obligatoirement un assemblage issu au moins de deux cépages dont au moins un  principal. Par ailleurs, les cépages principaux doivent être majoritaires dans l’assemblage.

 

Le domaine est fondé en 1990 par Jean-François Izarn et Cathy Planes. Depuis avril 2014, elle continue seule suite à la disparition accidentelle de Jean François Izarn.

Les agricultures biologique (Ecocert – FR-BIO-01) et biodynamique y sont pratiquées depuis 1998.

 

Les Crès se caractérisent comme des sols de galets roulés (alluvions anciennes de ce fleuve côtier qui se jette dans la Méditerranée qu’est l’Orb, datant du Villafranchien soit grosso modo -5,2 à -1,2/0,9 millions d’années pour être tout à fait complet…). Les Crès désigne en occitan tels sols de galets, lesquels  présentent  un triple avantage :

  • * les racines y plongent profondément,
  • * son aspect drainant,
  • * et peu fertile.

Donc : des conditions géologiques optimales.

 

J’avais déjà hautement apprécié les millésimes 2002 et 2010 singularisés par des robes sombres et profondes, de l’extraction et de la profondeur.

 

Le millésime 2014 (14,5 %) se compose de syrah (60 %) et de mourvèdre (40 %), bénéficiant d’un élevage en fût pour une production de quelques 5.000 bouteilles.

2014 confirme les appréciations des deux autres millésimes. Robe à l’identique. Des notes de fruits noirs au nez. De l’opulence au palais, laquelle s’efface après carafage pour des tanins d’un grain fin, soyeux. Plus rien d’exubérant. De la longueur.

Un vin ‘complet'(si vous voyez ce que je veux dire…) taillé pour dompter à tout le moins cinq années.

 

Et si vous aimez le grand écart dans les accords mets/vins, je vous dirige vers l’Aubrac – plus précisément Laguiole – et conseille une saucisse fraîche coupée au couteau de la maison Conquet accompagnée d’ un aligot de la coopérative fromagère Jeune Montagne.

 

Olivier Mercier.

 

N.B. : tous les produits dont question ici proviennent de chez Paul et Patricia Sirvent du ‘Gré du Vin’ à Lille, déjà évoqué par mes soins par ailleurs et en d’autres temps.

 

 

Coordonnées :

Domaine Borie la Vitarèle
S.A.R.L. Izarn Planes
34490 Causses-et-Veyran
Téléphone : +33 4 67 89 50 43
Téléfax : +33 4 67 89 70 79
Site : https://www.borielavitarele.fr/
Courriel : contact@borielavitarele.fr
Page FaceBook : https://www.facebook.com/domaineborielavitarele/

 

01003643

Laisser un commentaire