Restaurant-bar à vins La Robe et le Palais (Paris 01).

Etablissement à la décoration de restaurant,  mais dans un esprit cave à manger- bar à vins.

Je me souviens de ma première visite à ‘la Robe et le Palais’ le 01 août 2014, par une belle soirée, en terrasse, accoudé à une table haute.

Un magnifique vin grec m’avait alors incité à la méditation des critères hédoniste et éthique d’Epicure : « Le plaisir est principe et fin de la vie bienheureuse »  (01), rêvassant ensuite aux vers de son disciple Lucrèce : « La nature  absolue des dieux doit toute entière jouir de l’immortalité dans la paix suprême… O cœurs sacrés des dieux, pleins d’une paix sereine, menant vie tranquille et calme éternité  (…) Apparaît la majesté des dieux, en leurs calmes séjours… » (02).

Ataraxie.

 

Gigot d'agneau de Lozère, pieds bleus sautés et racines de persil.
Gigot d’agneau de Lozère, pieds bleus sautés et racines de persil.

 

Trêve de philosophie, revenons à plus de sobriété.

Tels lieux qui vous laissent  songeur – et bienheureux – ne peuvent que vous inciter à y retourner.

 

Mes pas me dirigent donc à nouveau  pas bien loin de la place du Châtelet, vers cet établissement à la décoration de restaurant,  mais à l’esprit de cave à manger- bar à vins.

L’accueil est souriant, tout en simplicité.

On va se laisser guider par la sommelière ?  Bonne idée : elle sera de bon conseil.

Pour commencer, l’Italie : cantina Giardino cuvée ‘Gaia’ Indicazione geografica protetta Campania cépage fiano 2015. Ce blanc – judicieusement carafé – développera un nez évolutif et beaucoup de fraîcheur en bouche (45 euros).

Il accompagne opportunément  une tourte de gibier , cerf, cèpes, foie gras et jus de rôti (17 euros).

Pour suivre, la Grèce et plus précisément le domaine Apostolos Thymiopoulos cuvée ‘Terre et Ciel’  Protected Designation of Origine Naoussa cépage  xinomavro 2015. Ce rouge chaleureux est la démonstration d’un  très joli travail sur un raisin que l’on dit ingrat (41 euros).

Le gigot d’agneau de Lozère, pieds bleus sautés et racines de persil (36 euros) s’avère parfaitement adapté.

Vous l’aurez compris, ‘la Robe et le Palais’ propos une très large sélection de vins, notamment hors la France.

Pour en terminer (façon de parler, s’entend…) : mousse de citron vert, poires fraîches et sirop d’agrumes (9 euros).

Et comme il n’est de meilleure compagnie qui en réalité ne s’attarde, ce sera avec les produits de Patricia et Laurent Gaspard de la distillerie du Petit Grain (implantée à Saint-Jean de Minervois) : gin (avec les agrumes de Christophe Comes) et gin d’Avril (baies de genièvre, de sauge, de fleurs issues de plantes aromatiques cueillies sur place). Dénominateur commun  : de la délicatesse (10 euros).

 

Revenu dans mes pénates, le hasard ‘une descente en cave me permet de retrouver ce vin grec rouge dont je vous ai  entretenu (les bouteilles de ‘la Robe et le Palais’ sont à emporter au  prix caviste) : domaine Economou  Protected Geographical Indication  Crête cépage  Liatiko 2006. Nez de raisins surmûris. Doux aux papilles. Long, très long, très très long.

 

Comme une méditation.

 

Olivier Mercier.

 

(Compte-rendu de visite du 16 décembre 2017).

 

 

Coordonnées :

La Robe et le Palais
13, rue des Lavandières Sainte-Opportune
75001 Paris
Téléphone : +33 1 45 08 07 41
Site : http://larobeetlepalais.fr/fr
Page FaceBook : https://www.facebook.com/pages/La-Robe-Et-Le-Palais/164137006939303

 

Horaires :

du lundi au samedi : 12h – 14h30 / 19h30 – 23h.
Fermé le dimanche.

DSCN1114

(01) Epicure, Lettre à Ménécée, 128.

(02) Lucrèce, De la nature, I 45-46 ; II 46-47 ; II 1093-1094 ; III 18.

DSCN1148.JPG

2 commentaires sur « Restaurant-bar à vins La Robe et le Palais (Paris 01). »

Laisser un commentaire