Maison Crochet cuvée « Auxerrois » vin de France blanc 2018.

Un vignoble dans la région de Toul ?

Jusqu’à la fin du IV° siècle, c’est la vallée de la Moselle – à la navigabilité commode par rapport au Rhin – qui importe dans la circulation commerciale et le développement du vignoble dans le nord-est de la Gaule. La liaison de Marseille aux bouches du Rhin s’effectuait par le Rhône et la Saône. Ensuite par voie de terre via la chaussée romaine allant de Chalon-sur-Saône jusque Toul. De là par voie fluviale par la Moselle jusque Koblenz pour y suivre alors le cours du Rhin.

Déjà chanté durant l’Antiquité par le poète romain Ausone (01), le vignoble toulois existait encore sous l’ère carolingienne. Il faut savoir que dans l’Antiquité, Toul avait le rang de métropole comme en atteste sa cathédrale (le siège épiscopal n’a été transféré à Nancy qu’en 1789). En 885, l’empereur Charles III confirme aux chanoines de la cathédrale des possessions aux environs de la ville, pour une large part en vignes.

Au X° siècle, le Chapitre de Toul est le propriétaire de surfaces en vigne très importantes. L’on retrouve encore aujourd’hui le lieu-dit ‘Les vignes l’Evêque’. Les nombreux monastères contribuent au développement du vignoble et de sa qualité.

La viticulture va se développer sous l’impulsion des ducs de Lorraine et des évêques de Toul qui se partageaient le territoire viticole.

Tous travaillent à maintenir la réputation des vins de la région, estimés  jusque dans les cours étrangères.

Jusqu’au milieu du XIX° siècle où il connaîtra son apogée (6.000 hectares en 1865),  le vignoble toulois maintient son prestige par rapport aux terres de la plaine.

Dans les années 1950, le vignoble – alors en Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure Côtes de Toul – est réduit à 30 hectares.

L’Appellation d’Origine Contrôlée représente aujourd’hui 90 à 100 hectares en exploitation, pour une production annuelle de 500.000 bouteilles en provenance d’une vingtaine d’exploitations viticoles.

 

Exploitation viticole familiale existant depuis 1996, la maison Crochet est située à Bulligny, village à une trentaine de kilomètres au sud-ouest de Nancy, au sud de Toul, tout au midi de l’A.O.C.

Aux commandes : Lionel, vigneron d’origine champenoise retourné à ses racines bulignacienne.

La maison Crochet produit des vins sans Indication Géographique dits Vins de France, s’étant en 2004 retirée de l’A.O.C. Côtes de Toul. Aussi, la très brève approche de cette dernière est-elle renvoyée en bas de page (02).

Capture Toul

Depuis 2017, l’exploitation est en conversion en agriculture biologique quant aux cépages blancs.  La cuvée « Auxerrois » sera ainsi certifiée  dès 2020. L’extension de la conversion à l’ensemble de l’exploitation démarre en 2019.

 

Le cépage blanc auxerrois semble originaire de Lorraine.

Il a été étudié au début du XX° siècle au centre d’expérimentation de Laquenexy (Metz) par le docteur Wanner, directeur de la station.

Il est proche – mais distinct – du pinot blanc avec lequel il est parfois confondu.

 

double-a-vineyards-auxxerois-5-grapevines

 

Quelques mots sur la cuvée « Auxerrois » :

  • 100 % auxerrois,
  • assemblage de deux terroirs : limono-argileux et argilo-calcaire,
  • travail du sol,
  • enherbement,
  • pour la vinification en méthode traditionnelle, les pieds d’auxerrois sont les premiers cueillis ; en vin tranquille comme en l’occurrence, le domaine laisse murir les raisins une dizaine de jours supplémentaires,
  • vendanges manuelles,
  • tri soigné lors des millésimes difficiles,
  • pressoir pneumatique,
  • fermentation alcoolique en cuve,
  • bâtonnages réguliers,
  • teneurs en sulfite modérées,
  • filtration légère.

 

Et le millésime 2018 (03) ?

Un vin fruité dans l’ensemble.
Olfactivement, du jujube et des notes délicates de mousse, de sous-bois.
Fraîche, la bouche se déroule en souplesse, ponctuée en finale par du zan.
Agréable surprise.

 

A maturité et en toute simplicité, ce vin vous fera découvrir qu’en cette région méconnue, on y travaille bien. Très bien.

 

Olivier Mercier.

 

Vin goûté aux 3 P’tits Bouchons à Reims, déjà ici évoqué par mes soins.

 

Coordonnées :

E.A.R.L. Maison Crochet.
Sandra, Lionel et Wilfried Crochet.
Adresse : 7, rue Saint-Vincent à 54113 Bulligny.
Téléphone : + 33 (0) 3 83 62 51 29
Portable : + 33 (0) 6 69 43 98 83
Site : http://maisoncrochet.fr/
Courriel : contact@maisoncrochet.com
Page FaceBook : https://www.facebook.com/MaisonCrochet/

 

 

(01) Decimus Magnus Ausonius dit Ausone (né en 309-310, mort vers 394-395) évoquait notamment : « (…) toutes ces villas dont les faîtes s’élèvent au chant des rivages, (…) ces collines où verdoie Bacchus, et (…) ces belles eaux de la Moselle qui roulent à leurs pieds avec de doux murmures ».

(02) Située dans la région Grand Est, la Meurthe-et-Moselle est un des quatre départements de la Lorraine, dont elle constitue le cœur.
L’A.O.C. Côtes de Toul est implantée au nord-ouest et sud-ouest de la ville de Toul.
La zone géographique s’étend à la bordure nord-est du Bassin Parisien, sur 20 kilomètres, le long d’une cuesta orientée nord-sud appelée « côtes de Meuse ».
Le vignoble surplombe la rive gauche de la Moselle et se concrétise par deux monts séparés par des vallées.
Les parcelles de vigne, précisément délimitées pour la récolte des raisins, s’inscrivent dans un paysage de coteaux surligné par un haut de côte boisé, un pied de côte en vergers et s’ouvrant sur une plaine à vocation céréalière et d’élevage.
Le vignoble trouve des conditions idéales d’implantation sur le talus bien exposé de la cuesta étant les coteaux orientés est et sud, protégés des vents dominants d’ouest.
L’arrêté du 9 août 1951 reconnaît l’Appellation d’Origine Vin Délimité de Qualité Supérieure  Côtes de Toul. Pour s’y limiter, les cépages blancs sont à l’époque :

  • aubin blanc,
  • aligoté,
  • aubin vert,
  • blanc d’Euvezin.

La reconnaissance en A.O.C. Côtes de Toul intervient par décret du 31 mars 1998 et concerne des vins tranquilles rouges, blancs et gris.
Les cépages blancs sont actuellement :

  • auxerrois blanc,
  • aubun blanc.

(03) Récolté le 12 septembre et mis en bouteille en décembre 2018. Rendement : 75 hl/ha. 12,5°.

 

Carte-des-vignobles-des-Cotes-de-Toul-C-M.CRIVELLARO

 

 

 

 

Laisser un commentaire