Restaurant le Canon (Nice).

Des moments bels et bons.

Depuis plus de 130 ans, les Niçois entendent un coup de canon (01) à 12 heures précises.

Sir Thomas Coventry – ancien colonel de l’armée anglaise – était las d’attendre trop souvent, avant que de s’installer à table, son épouse revenant de sa ballade matinale. Pour rappeler celle-ci, peu ponctuelle, il trouva l’idée de tirer un coup de canon à midi, depuis la colline du château,  précisant au maire qu’il prenait à sa charge tous les frais en ce comprise la petite pièce d’artillerie.

 

Mais l’origine du nom de l’établissement doit être moins pittoresque…

 

Il est implanté quelque peu à l’écart du centre-ville, grosso modo ‘derrière’ le Negresco.

 

Pas d’erreur possible : la façade se remarque de loin.

 

Accueil et service s’avèrent éminemment sympathiques.

 

Une quinzaine de tables en formica, des banquettes de moleskine et ses tables en formica s’allient à l’un ou l’autre mur de pierres apparentes et aux ampoules nues.

 

DSCN6948

 

Des producteurs locaux essentiellement fournissent viandes, poissons, fruits et légumes.

Ni carte, ni menu : une ardoise qui évolue tous les jours en fonction des saisons et du marché.

 

Le choix s’avère difficile !

 

Va pour une crème de pomme de terre, truffe noire et chanterelles. Odorant. Belle texture goûtue et bien assaisonnée.

 

DSCN6950

 

Suit un chapon fermier, purée de pomme de terre, salade de la variété pain de sucre. Plat canaille que cette belle viande rehaussée d’un joli jus.

 

DSCN6952.JPG

 

Ici, l’option est annoncée sans équivoque : des vins dans la mouvance ‘nature’ de France et d’Italie, au verre ou à la bouteille.

Pas de carte des vins :

  • soit vous questionnez,
  • soit vous vous dirigez dans la partie cave et emportez votre choix.

 

Choix effectué : je me suis fait plaisir !

 

Azienda agricola Frank Cornelissen cuvée ‘Munjebel’ (classico) I.G.P. Terre Siciliane bianco 2015 (13°).

Les cépages ?  Grecanico dorato et carricante par moitié.

Un vin de macération sur les peaux. Robe trouble tirant vers l’orange. Nez racinaire. Bouche pas dénuée de souplesse, avec du peps, une pointe d’effervescence. Plutôt évolutif. Droit. A maturité.

 

DSCN6957

 

Quand on est conquis, on retourne !

 

Poitrine de pigeonneau de Bendejun, chanterelles, châtaigne. Pigeonneau et châtaigne font un très joli contrepoint.

 

DSCN7026

 

Pièce de bœuf de la ferme élevé à l’herbe, purée de céleri à la noisette. De belle facture.

 

DSCN7027.JPG

 

Tous les plats sont accompagnés d’une délicieuse miche de pain découpée au moment du service.

 

Pour le vin, j’ai demandé conseil : l’Italie encore et toujours mais quittant le Sud pour le Nord.

 

DSCN7022

 

Tenuta Selvadolce (azienda agricola Blancardi Massimiliano) cuvée ‘se…’ I.G.P. Terrazze dell’ Imperiese rosso 2016 (13°).

Pour le Nord disais-je… Pas bien loin de Nice, et plus précisément la province d’Imperia dans la partie ouest de la région de Ligurie.

Un mono-cépage : rossese (nero) (02-03).

 

ka-mancine-grapes2

 

Le laisser s’aérer. A la fois souple et austère, il déroule des tanins soyeux.

 

 

 

 

Bref : ce furent de bels et bons moments.

Une adresse qui m’avait été – judicieusement – recommandée à diverses reprises.

 

Olivier Mercier.

 

Compte-rendu de visite des 26 et 27 décembre 2019.

 

Coordonnées :

Le Canon
Adresse : 23, rue Meyerbeer à 06000 Nice.
Téléphone : +33 (0) 4 93 79 09 24
Site : http://www.lecanon.fr/
Page FaceBook : https://www.facebook.com/Le-Canon-204960466361850/

 

 

Heures d’ouverture :

  • lundi, mardi, jeudi et vendredi : midi à partir de 12.00 et soir à partir de 19.30,
  • mercredi : uniquement le soir,
  • samedi et dimanche : fermé.

La réservation se fait uniquement par téléphone et est plus que conseillée, voire impérative.

 

Prix :

  • Crème de pomme de terre : 15 euros
  • Chapon fermier : 29 euros
  • Poitrine de pigeonneau : 15 euros
  • Pièce de bœuf : 32 euros

 

DSCN7019

 

  1. Il s’agit actuellement d’un ‘marron d’air’, soit un artifice produisant uniquement une forte détonation.
  2. Pour les vins rouges de cette I.G.P. sont autorisés les seuls cépages rossese et /ou ormeasco, seul ou ensembles à raison de 40 % minimum.
  3. Le rossese correspond en France au cépage tibouren.

Laisser un commentaire